'

DAVID HÉBERT REMPORTE LE KICK-OFF CHALLENGE




Alors que la météo se faisait capricieuse, l’Autodrome Granby ouvrait sa saison 2019 avec le Kick-Off Challenge. Une finale de 50 tours avec des bourses majorées étaient à l’horaire pour les Modifiés alors que c’était programme régulier pour les Sportsman, les Pro-Stock ainsi que les Sport-Compact.

Chez les Modifiés, les frères Bernier ont affiché leurs couleurs dès les essais chronométrés alors que Steve et François ont été les plus rapides de leur groupe respectif. Sur une piste excessivement rapide, les Bernier ont ensuite remporté tous les deux leur qualification. Il faut noter les problèmes de Michael Parent et de Jean-Francois Corriveau qui n’ont pu terminer leur qualifications suite à des bris mécaniques et qui ont tous deux, eu à sortir leur mulet pour la finale.

Nouveauté cette saison à l’Autodrome Granby alors que lors des soirs réguliers, 2 dés sont lancés par le signaleur en chef Benoit Savoie indiquant le nombre de positions qui seront inversées pour le départ de la course. Suite au roulement de dés, c’est 6 positions qui furent inversées et cela a sourit à David Hébert qui s’est retrouvé en pole position pour le départ aux côtés de Yan Bussière. Dès la tombée du drapeau vert, les deux vétérans en ont mis plein la vue.

Profitant d’une piste très collante, les deux pilotes se sont livrés toute une bagarre alors que le Shark-Man tentait par tous les moyens de dépasser le ONE. Derrière eux, les Boisvert, Bernier, Bernard, Pelletier et Perreault s’échangent les positions. Au 20e tour, François Bernier fait son entrée dans le top 3 en doublant Mathieu Boisvert. Pendant que Bussière donne tout ce qu’il a pour prendre la première place, François Bernier en profite pour se rapprocher des leaders. Lors d’une relance au 34e tour, Martin Pelletier fait toute une manoeuvre en se plaçant à 3 de large et en profite pour dépasser Steve Bernier et Simon Perreault pour la 6e position. Devant, la lutte est toujours aussi vive alors que Hébert garde sa première position devant Bussière et ce dernier en a plein les bras avec Bernier. Au 47e tour, Bernier prend la mesure du 21 pour la 2e place et part à la chasse à Hébert. Il viendra très près de surprendre ce dernier mais Hébert résiste et remporte la première course de la saison et la bourse de 3000$. François Bernier termine 2e devant Yan Bussière, Mathieu Boisvert et Steve Bernard. À noter la super remontée de Michael Parent qui parvient à terminer 7e après avoir pris le départ en fond de peloton.

En Sport-Compact, après avoir gagné sa qualification, le vice-champion 2018 Danick Sylvestre est venu remporter la finale 20 tours. Suite au lancer de dés, celui qui devait s’élancer premier suite au qualification a vu sa course se compliquer puisque les 8 premiers ont été inversé. Sylvain Marcoux a mené les 7 premiers tours de la finale avant de voir Bruno Lafontaine lui ravir la première place. La voiture #19 de Lafontaine est très rapide et il parvient à se distancer des autres poursuivants. Derrière lui, plusieurs bagarres en piste font rage. Au 11e tour, le 9s de Sylvestre prend la 2e position et enfile les temps canons pour se rapprocher de Lafontaine. Au 16e tour, il parvient à prendre la tête de la course et il ne regardera plus derrière pour remporter sa première victoire de la saison. Bruno Lafontaine terminé 2e devant Sébastien Raymond-Beauregard, Claude Cournoyer et Sylvain Marcoux. Il faut aussi souligner la performance de Jeremy Goyette qui à sa première soirée de courses a remporté sa qualification et terminé 6e lors de la finale.

En Sportsman, tout s’est joué au dernier tour alors qu’Even Racine est venu doubler Alexandre Salvas, meneur des 29 premiers tours, à la sortie de la courbe #2. En sortie de virage, les 2 voitures se sont touchées et c’est Racine qui est sorti devant et à pris la tête. Il a ensuite complété le dernier tour pour remporter sa première victoire en carrière devant Salvas, Jérémy Roy, Patrick Picotin et Éric Lefebvre. Racine, parti 12e, a surpris Roy au 27e tour avant de dépasser Salvas au 30e. Les vétérans Picotin et Lefebvre sont demeurés dans le top 5 durant la totalité des 30 tours et c’est dans les derniers tours que Picotin a pu soutirer la 4e place à Lefebvre.

En clôture de soirée, Pascal Payeur dans le 338 est venu remporter une course marquée par un spectaculaire accident du #15 Guy Viens dans le droit arrière. La voiture de Viens a subi beaucoup de dommage mais heureusement, le pilote s’en est sorti indemne. Dany Voghel, parti premier, a mené les 12 premiers tours de la finale avant de voir le vétéran Stéphane Larivière lui ravir le premier rang. S’en est ensuite suivi une bagarre en piste entre le 29 de Voghel et le 33 de Bruno Cyr pour la 2e position. Après s’être échangé les positions durant quelques tours, un contact survient entre les 2 voitures et Bruno Cyr est envoyé contre le mur intérieur du virage #2. Jugeant la manoeuvre illégale, la direction de course donne le noir à Voghel et le disqualifie pour la course. À la relance, Pascal Payeur surprend Larivière et prend la tête. Il réussira à résister à une dernière attaque du #11 lors du dernier tour pour remporter la victoire. Larivière, Pierre-Olivier Breault, Jonathan Viens et Jocekyn Chicoine complètent le top 5.

Lors de l’intermission, la première manche de la série canadienne de Slingshot était présentée sur le circuit aménagé à l’intérieur de la courbe 3. Yohan Nault chez les Junior et Bryan Préville chez les Senior ont été les vainqueurs devant des estrades remplies à pleine capacité.

Nous vous invitons vendredi prochain le 24 Mai alors que ce sera le Championnat de l’Estrie. Déjà une soiree fort importante puisque des points de championnat seront remis dans chaque classe. De plus, plusieurs anciens champions seront sur place pour signer des autographes et rencontrer les amateurs. Une soirée à ne pas manquer! Suivez la page Facebook de l’Autodrome Granby pour y voir des entrevues realisées dans les puits durant le programme.

Tommy Lavallée
Autodrome Granby